Tiere
Animals

Séance du
  • Réalisation: Greg Zglinski
  • SUI/AUT/POL, 2017
  • 94 minutes
Tiere Filmstill1 Fermer

Tiere

D’avoir renversé un mouton sur une route devient, pour Anna et Nick, le point de départ d’une série d’événements bizarres et inquiétants dont le résultat est ni l’un ni l’autre ne sait plus où il se trouve : dans la réalité, dans leur propre imagination ou dans l’imagination de quelqu’un d’autre.

LB

Générique

Réalisation
Greg Zglinski
Scénario
Jörg Kalt
Production
Stefan Jäger, Karin Renz
Photographie
Piotr Jaxa
Montage
Karina Ressler
Musique
Bartosz Chajdecki
Interprétation
Birgit Minichmayr (Anna), Philipp Hochmair (Nick), Mona Petri (Mischa, Andrea, Eisverkäuferin), Mehdi Nebbou (Tarek), Michael Ostrowski (Harald)
Origine, année
SUI/AUT/POL, 2017
Durée
94 minutes
Distribution
Filmcoopi

Motivation / Citation

« Un ménage à trois entre dans la quatrième dimension devant la caméra de Greg Zglinski. Ce vaudeville macabre harmonise brillamment l’humour noir et l’inquiétante étrangeté. »

Antoine Duplan
Le Temps, 10.7.2018

Commentaires

« Avec Animals, Zglinski entre dans les territoires du fantastique sur un mode qui doit plus aux ambiguïtés ontologiques de David Lynch qu’aux coups de sang du Grand-Guignol. (…) Dans ce vaudeville macabre aux perspectives mouvantes, Greg Zglinski harmonise de façon kaléidoscopique l’inquiétante étrangeté, l’onirisme, l’humour noir et le conte de fées. Sa maîtrise artistique est impressionnante. Chaque plan est composé avec précision et goût, la bande-son est inventive (la fiche sonore de Vevey, mouettes, vagues, bateau, atteint une précision photographique). Le réalisateur exprime les dérèglements progressifs du réel à travers des astuces de mise en scène plutôt que des effets spéciaux : Nick sermonne Anna, assise en face de lui. « A qui parles-tu ? » demande-t-elle en arrivant par-derrière tandis que son mari découvre qu’il parlait dans le vide, et plus personne ne sait de quel côté du miroir elle divague. »

Antoine Duplan
Le Temps, 10.7.2018

Extraits d’une interview avec le réalisateur

« Cineuropa : Quelle est l'histoire derrière le développement du film Animals ?

Greg Zglinski : Cette histoire m’a cherché et m’a trouvé. Je l'ai juste accepté et réécrit un peu. Le scénario original a été écrit par le cinéaste autrichien Jörg Kalt et aurait du être son troisième travail. Malheureusement, il s’est suicidé avant que la production ne puisse commencer. (...) L'inspiration pour Jörg, comme je l'ai lu d’après ses notes, était une image spéciale de MC Escher appelée « relativité ». Et Jörg était fasciné par la forme de cette image, qu'il voulait imiter en tant qu'histoire. C'était son point de départ. 

Quelle était la partie la plus difficile de cette histoire surréaliste ?

Tout. Le film a sa propre logique et la structure de l'histoire est construite en dehors de la logique habituelle. Je devais compter sur mon intuition - parfois je devais dire : « C'est comme ça, parce que c'est comme ça. » Et c'est peut-être la partie la plus difficile. Pendant la pré-production, le tournage et la post-production, il y avait toujours ces situations. Et puis surtout pendant le montage, parce qu'à ce stade on essaye d'expliquer trop. Il faut toujours tirer une ligne très fine qui est compréhensible pour le public, mais seulement jusqu'à un certain point. Nous avons essayé plusieurs options, résultant en 28 coupes du film. L'édition était un peu un processus d'essai et d'erreur. Nous connaissions le concept, mais nous avons aussi joué avec différentes options. Je voulais éviter d'être trop formel. La structure est déjà très formelle et spéciale. C'est pourquoi j'ai choisi de changer de direction, de me concentrer autant que possible sur l'aspect psychologique. Cela a fonctionné comme une sorte de contrepoids. Évidemment, un film ne doit pas être ennuyeux, donc pour moi, l'un des principaux objectifs est d'être proche et de m'identifier aux protagonistes, et de rendre leurs émotions compréhensibles. Animals est un mélange d'un film formellement étrange et d’un thriller psychologique. »

Martin Kudláč
Cineuropa, 2017

Prix (Sélection)

2017
Zürich Film Festival: Special Mention, Emerging Swiss Talent Award
2018
Schweizer Filmpreis: nominiert in drei Kategorien/nominé dans trois catégories
2018
Österreichischen Filmpreis: nominiert in der Kategorie Bester Schnitt

Filmographie (Sélection)

2017
Tiere
2016
Le temps d’Anna
2011
Wymyk (Courage)
2004
Tout un hiver sans feu